• Retrouvez moi aussi sur paperblog!

  • Chaque année, plus de 200 millions de pneus sont jetés en Europe, dont 30 millions en France. Problème : environ 50 % d’entre eux finissent dans les dépôts d’ordures ou dans la nature, au lieu d’être intégrés dans les filières spécialisées, transformés en matériau pour l’industrie ou incinérés pour produire de la chaleur. Or un pneu ne commence à se dégrader qu’au bout de 400 ans !

    Pour réduire votre impact environnemental lors de l’achat de vos pneus, choisissez des pneus rechapés : le rechapage est une opération qui consiste à remettre un pneumatique en état par remplacement de la bande de roulement et des flancs. Une technique économique et écologique (deux fois d’énergie utilisée par rapport à l’achat d’un pneu neuf) qui permet d’augmenter la durée de vie du produit en conservant son efficacité.

    Demain, nous nous pencherons sur le recyclage de l’aluminium…

    A ne pas manquer :
    - Servez-vous des sacs réutilisables !
    - Préférez les papiers et cartons recyclés !
    - Recyclez magazines et journaux !
    - N’utilisez pas les annuaires téléphoniques en papier !
    - Optez pour les piles rechargeables !
    - Haro sur les couches jetables !

    - Réduire ses déchets : mode d’emploi
    - Déchets : l’art du tri écologique
    - Les chiffres de nos déchets : à ne pas jeter !


    votre commentaire
  • Paperblog

    votre commentaire
  • La France émet quelque 850 millions de tonnes de déchets par an, dont 28 millions de tonnes pour les seules ordures ménagères. En 40 ans, les quantités ont été multipliées par deux pour atteindre une moyenne de 360 kilos par an et par personne. Il est temps de réagir ! Voici donc 10 recommandations pour que votre poubelle ne déborde plus…

    1. Le choix du conditionnement de vos produits est primordial : achetés au détail (fruits, légumes,…), les articles ont un emballage réduit, ce qui est préférable. De la même façon, un paquet de riz d’un kilo génère 25 % de déchets d’emballage en moins que deux paquets de 500 grammes (c’est la même chose pour les pâtes). Et optez toujours pour les recharges pour remplir vos nouveaux flacons de gels douche et de lessives. C’est de plus moins cher que de racheter des bidons neufs.

    2. Pour faire vos courses, utilisez des sacs réutilisables. Ils sont solides, pratiques car plus grands, et garantis à vie dans la plupart des grandes surfaces. Face à eux, les sacs de caisse ne font pas le poids : ils ont une durée d’utilisation de 20 minutes.

    3. N’hésitez pas à coller le fameux autocollant « stop pub » sur vos boîtes aux lettres. Pas toujours respecté, il permet tout de même de réduire des déchets franchement inutiles. Chaque foyer français reçoit 35 kg de publicités par an… stop !

    4. Pour imprimer vos documents, il est préférable de le faire quand c’est vraiment nécessaire. L’option recto-verso et une très bonne idée. Préférez également les mails aux fax.

    5. En France, l’eau du robinet est bonne. Alors profitez-en. Et elle est beaucoup moins chère ! La bouteille en plastique est un grand facteur de pollution qu’il faut impérativement réduire (lire : Eau en bouteille : un véritable danger pour l’environnement).

    6. Les piles et batteries restent couteuses et compliquées à recycler. Alors n’oubliez pas d’éteindre les appareils qui en utilisent et de se fournir en piles rechargeables. Votre porte-monnaie vous remerciera.

    7. Le point suivant avait conduit le gouvernement a proposé une « taxe pique-nique » : l’utilisation de produits jetables. A proscrire ! Préférez toujours les produits réutilisables, qu’il s’agisse de vaisselle, de couverts, de briquets, de stylos ou de rasoirs.

    8. Pour ceux qui disposent d’un espace vert, le compostage est une solution idéale pour réduire ses ordures (épluchures, déchets du jardin, du potager). Pour les autres, le lombricompostage est une idée (digestion des déchets par des vers de terre enfermés dans des dispositifs adaptés). Consultez ce document pour en savoir plus sur la méthode : www.ecojm.org

    9. Pour être sûr que vos produits sont respectueux de l’environnement, choisissez-les labellisés : éco-label ou NF environnement.

    10. Dernier conseil : préférez la production domestique. Yaourts, jus de fruits, pizza, confitures… sont de plus parfois meilleurs quand on les fait soi-même.


    Ces recommandations sont sérieuses. Elles ont fait l’objet d’une expérience de l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) : 370 foyers français les ont appliquées pendant trois mois. Résultat : 25 kg de déchets en moins par habitant.

    Les résultats ont été présentés durant la « Semaine de réduction des déchets » (22 au 30 novembre. Lire : Une semaine pour changer nos habitudes  et visitez le site : www.reduisonsnosdechets.fr)

    La réduction des déchets est essentielle pour deux raisons principales : d’abord, cela représente une économie importante de matière première. Surtout pour les emballages. Ensuite, c’est le seul moyen d’éviter la construction de nouvelles infrastructures de traitement : incinérateurs, décharges, usines de méthanisation, centres de tri sélectif.

    Le Grenelle de l’environnement a pour objectif de réduire de 15 % le volume de déchets incinérés et stockés d’ici 2012, et de diminuer la production d’ordures ménagères de 25 kg par habitant sur cinq ans.

    Site de l’Ademe : www.ademe.fr

    Pour découvrir chaque jour de nouveaux éco-gestes, consultez www.developpementdurable.com!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique